La charia : sur l'intention dans l'islam

Muhammad ben Ibrahim at Taymy rapporte avoir entendu Alqama ben Waqqas al Laythy dire : « J'ai entendu Umar ben al Khtab, que Dieu l'agrée, dire du haut du minbar : « J'ai entendu le Messager de Dieu (pssl) dire : « La valeur de l'action réside dans l'intention… À chacun selon son intention : celui qui s'expatrie pour un certain bien de ce bas monde ou pour épouser une femme, son expatriation lui sera comptée comme tel » » ». (Sahih al Bukhari, livre 1 La Révélation, 1er verset)

D'après Umar, le Messager de Dieu (pssl) dit : « La valeur des actions réside dans l'intention. À chacun selon son intention : celui qui émigre en vue de Dieu et de son Messager, son émigration lui sera ainsi comptée ; celui qui émigre pour avoir un certain bien de l'ici-bas ou pour épouser une femme, son émigration lui sera comptée suivant le motif qui l'a poussé à émigrer ». (Sahih al Bukhari, livre 2 La Foi, verset 54)

D'après Abu Mas'ud, le Prophète (pssl) dit : « Lorsque l'homme dépense au profit des siens en espérant avoir une récompense de la part de Dieu, cela lui sera considéré comme une aumône ». (Sahih al Bukhari, livre 2 La Foi, verset 55)

D'après Amir ben Sa'd, Sa'd ben abi Waqqas l'informa que le Messager de Dieu (pssl) avait dit : « Pour chaque dépense que tu fais en vue de Dieu, tu auras une récompense, même pour une bouchée que tu mets dans la bouche de ta femme ». (Sahih al Bukhari, livre 2 La Foi, verset 56)